Cambriolage et vol : les démarches d’indemnisation
Cambriolage et vol : les démarches d’indemnisation
13/07/2018

L’assurance habitation, notamment s’il s’agit du contrat multirisque habitation, est en mesure de couvrir les risques relatifs à un cambriolage, notamment le remboursement des biens dérobés lors du vol. Quelles sont les marches et les procédures à suivre pour en bénéficier ? Puisque tous les contrats ne sont pas les mêmes et diffèrent suivant les prestataires, il est essentiel de prendre en compte tous les moindres détails avant de se souscrire. D’ailleurs, il y en a ceux qui ne couvrent pas le vol avec effraction, ce qui est à vérifier scrupuleusement. En effet, la prise en charge reste variable en fonction de l’assureur.

Les démarches à suivre pour l’indemnisation

Au retour de vacances ou dans une autre situation, il est sans doute incommodant de constater que sa maison a été vandalisée. Cependant, malgré le choc, il faudra bien réagir au plus vite pour bénéficier d’une indemnisation et contacter les autorités compétentes afin qu’elles puissent rechercher les malfaiteurs. Dans les 48h suivant la découverte et la constatation du cambriolage, la première chose à faire est donc d’appeler la police pour déposer une plainte contre X. Plusieurs questions seront posées une fois au commissariat. Ensuite, il faut faire une déclaration écrite à adresser à la société d’assurance, particulièrement dans un délai de 2 jours. Généralement, il convient aussi de déclarer les biens à l’assurance pour qu’elle puisse les rembourser en cas de cambriolage. Dans le cas contraire, ils ne seront pas couverts. Parfois, on peut avoir du mal à trouver quoi faire dans ce genre de situation, alors pour ce faire, bénéficiez de l'offre flandrin assurance. Cette entreprise d’assurance, en plus d’assister ses clients dans chaque étape des démarches, fournit des prestations sûres et un pack économique.

Les biens et les risques assurés par cette assurance

Une fois la déclaration de vol envoyé à l’assureur, il faut ensuite lui déposer une estimation de la valeur des biens volés qui devrait se faire dans un délai convenu dans le contrat d’assurance, variable en fonction de l’entreprise avec laquelle on a contracté. Les objets endommagés ne devraient pas être jetés et les factures, les photos ou d’autres documents justifiant leurs valeurs doivent être réunis. La compagnie d’assurances va par la suite constater l’effraction après réception du courrier. Les indemnités prévues seront communiquées ultérieurement et s’il s’avère qu’on n’est pas d’accord avec ce qui a été accordé, il est toujours possible d’invoquer une contre-expertise qui sera effectuée par un deuxième professionnel. Il est également possible de saisir un médiateur d’assurance si aucune entente n’est trouvée. Une fois en bons termes, le montant de l’indemnisation devrait être reçu dans un délai d’un mois. Aussi, il est important de penser à changer les serrures de la maison pour avoir plus de sécurité à l’avenir.