tarif artas
La greffe robotisée m'a complètement libéré
30/08/2017

Mon expérience de la greffe de cheveux

En France, la calvitie est un fléau dont bien des hommes se passeraient avec joie. Pour ma part, j'ai longtemps essayé de faire abstraction de ce qui allait certainement m'arriver, étant donné que mon père et mon grand-père étaient presque chauves à l'âge de 40 ans. Sachant que la calvitie est une maladie héréditaire, il me semblait difficile d'y échapper. Et en effet, c'est ce qui se passa vers l'âge de 34 ans : mes cheveux commençaient à combler ma brosse lorsque je passais cette dernière près du sommet de mon crâne.

D'abord triste, puis honteux, puis enfin presque déprimé, j'ai vite su prendre la bonne décision : la greffe capillaire ! Même sans moyens financiers conséquents, j'ai vite compris que je pouvais y arriver et m'en sortir sans trop de difficultés grâce aux tarif artas .

J'ai alors pris rendez-vous avec un spécialiste dans une clinique parisienne. J'attendais de lui qu'il m'explique la différence entre la greffe manuelle et la greffe robotisée. Et c'est ce qu'il fit. J'ai tout compris et, grâce à ses explications bien faites, j'ai même beaucoup appris sur la nature de mes cheveux, leur implantation, leur capacité à se régénérer, etc. J'étais vraiment satisfait. Le spécialiste m'a également expliquer les différences qu'il peut y avoir entre les différentes techniques de greffe : FUE manuelle, FUT à bandelettes, FUE robotisée.

La greffe robotisée : un vrai soulagement

Puisque la clinique dispensait de tous ces services j'ai eu le choix, qui s'est très vite porté vers la greffe robotisée.

J'ai donc tenté cette technique plutôt moderne. Il a fallu que je me rase la tête 2 jours avant l'opération pour ne pas que la machine, nommée Artas, soit gênée lors du prélèvement à l'arrière du crâne. J'ai ensuite été placé 3 heures sur la chaise en position semi-assise, et l'on m'a injecté un anesthésiant local dans la partie où l'extraction allait débuter. Au bout d'environ 6 mois après l'opération, mes premiers cheveux ont commencé à pousser : ma libération a commencé !

Poursuivez votre lecture sur https://www.forte-tete.com